Comment Lush a sauvé mes cheveux.

Hey hey! C’est méga chaud de trouver du temps pour écrire en ce moment. Je suis sur un projet boulot dont je vous parlerai bientôt mais qui me prend tout mon temps. Genre littéralement tout mon temps.
Lle peu qu’il en reste est consacré à mes amis, monsieur et la famille et je n’ai pas encore réussi à trouver un équilibre entre les trois du coup il y a des jaloux héhé.
Je suis tout de même assez frustrée de ne pas vraiment passer par ici donc aujourd’hui, sous mes cernes marquées j’ai décidé que je m’en fichais. Ce n’est pas comme si elles pouvaient se marquer d’avantage (enfin, j’espère).

Je vous avais déjà parlé de mon obsession pour les produits pour les cheveux ici.
J’ai fait du rangement il y a deux semaines et c’est limite une collection.
J’adore pshiiter des choses qui sentent bon, mettre des crèmes dessus et récemment j’ai testé un masque dont je vous parle de suite.
Avant d’aborder les textures étranges qui se retrouvent dans ma tignasse je vais vous parler d’une marque que beaucoup connaissent déjà mais que j’ai découvert il y a quelques mois seulement.
Il s’agit de la célèbre marque LUSH.

J’avoue que je passe quasi quotidiennement devant ce magasin et que je n’étais jamais rentrée dedans. Ce n’est pas le genre d’endroit qui m’attire. Pour moi ça avait l’air d’une boutique de savons artisanaux pour touristes.

Savon artisanal: oui
Pour touristes: pas que!

Les filles du groupe de troc en parlaient TELLEMENT que j’ai fini par en avoir marre et demander ce que c’était que cette enseigne.

Pas vraiment super convaincue de l’efficacité des produits, le bouche à oreilles à eu raison de moi et j’ai acheté deux trois trucs.
Attention, ma carte m’a fait remarquer que, chez Lush quand t’achètes pour deux trois trucs t’en as quand même pour un sacré budget.

Très sceptique j’ai donc testé ces petits achats qui ne m’ont pas convaincue tout de suite.
J’étais convaincue par l’éthique de la marque et le choix des composants dans leurs produits qui n’est pas toujours parfait mais ils ont au moins le mérite de travailler dessus.

Je vous ferai un inventaire des choses déjà testées chez eux une autre fois. Là je vais vous parler des produits pour les cheveux.

J’ai commencé par le shampoing solide « Pousse plus vite »

lush-pousse-plus-vite

Je ne sais pas trop si mes cheveux ont poussé plus vite mais je ne fais pas partie des pourtant nombreuses adeptes de ce shampoing.
En tout cas ils n’ont pas poussé plus lentement.
Le truc c’est que quand je me shampouine les cheveux j’aime que ça sente fort et longtemps.
Ce shampoing sent bon, oui mais n’est pas assez parfumé à mon gout.
Je n’ai pas non plus vu de réel impact ni sur l’espacement des lavages ni sur la qualité du lavage.
C’est un shampoing qui lave mais sans plus me suis-je dit.
Le « pousse plus vite » a donc quitté ma salle de bain et se désintègre petit à petit dans la tignasse de quelqu’un d’autre.

J’aime le concept du shampoing solide. Je pourrais le prendre dans l’avion juste pour dire que j’ai su prendre du shampoing dans l’avion sans qu’on me le confisque même si, évidemment je ne l’utiliserai pas dans un avion.
Il est cependant très pratique à emmener en vacances ou en déplacement.
Dans sa petite boite ronde faite pour il ne prend pas du tout de place et ne risque pas de couler dans le reste des bagages. Fini les petites culottes remplies de liquide gluant parfumé!

Pour le faire mousser je l’humidifie d’abord dans mes mains puis le passe direct dans mes cheveux. Hop, de la mousse.

Depuis, mon « pousse plus vite » s’est décuplé et est devenu une collection de shampoings solides.
Ce concept est ridicule puisque justement un shampoing solide c’est censé se garder deux à trois fois plus longtemps qu’une bouteille de shampoing classique.
Théoriquement, je devrais donc en acheter moins souvent. Théoriquement…
Les shampoing solides sont un peu mes pokémon. Je les veux TOUS, ou presque.

J’avais également acheté « Océanix » lors de mon premier achat pour ne pas supprimer les effets du « pousse plus vite » en habituant mes cheveux qu’à celui-là sous les conseils de madame la vendeuse.

seanik_lrg

Ça c’est plus mon genre de truc.
Celui qui, quand tu sors de ta douche parfume tout sur ton passage, celui qui te fait sniffer tes cheveux pendant que tu te shampouines même si ce n’est pas très pratique.
Il est adopté et peut donc rester dans ma salle de bain. (Que mon clavier avait décidé d’appeler salle de nain).

J’ai depuis également testé:

« Godiva »

godiva

Celui dont on fait les éloges de par son parfum.
Parfumé comme je l’aime, il peut rester aussi.

« Docteur Peppermint »

312013-1

Une alternative au « pousse plus vite »
Jj’avais tout de même envie d’avoir les effets de celui que j’avais abandonné.
Le parfum n’est pas aussi prononcé que pourles trois autres mais j’aime le côté rafraichissant de la menthe qui me rappelle le « head & shoulders » à la menthe donc j’adorais l’effet.

« Jonnie Juniper »

img42346

Celui qu’on conseille aux cheveux gras afin d’espacer les lavages.
Je suis le genre de personne totalement incapable de donner son type de cheveux ou de peau. J’ai toujours tendance à dire mixte ce qu’il faut donc traduire par: J’ensérien!
Côté cheveux, j’ai la chance d’avoir trouvé LE coiffeur qui, en plus d’avoir réparé des bourdes de jeunesse (lire: comment passer d’une coupe de playmobil à des jolis cheveux longs) m’a appris que mes cheveux étaient ni fins ni épais ni gras ni secs. Le cheveu normal quoi.
Finalement ça a comme avantage que je peux à peu près tout utiliser comme produits.

« Trichomania »

437-Trichomania-500x500

Celui qui ressemble à un grand fromage et qui s’achète au poids.
Il sent super bon et rend les cheveux super doux. Par contre, au milieu des autres pavés ronds celui-ci me perturbe.
Oui, j’ai un problème mais cette fois c’est tant mieux pour mon portefeuilles.

J’avais, comme autre produit capillaire lors de mon premier achat aussi choisi le « Rafistoleur »

RAFISTOLEUR_newlabel-500x500

Texture étrange ressemblant à un truc entre une crème et un yaourt ou un yaourt trop liquide.
Ce sont des produits presque naturels donc on s’attend à quelque chose de différend donc personnellement ça ne me choque point.
Même raisonnement que pour mon « pousse plus vite » je me dis que c’est chouette, ça sent bon mais c’est pas non plus WAHOU et je ne vois pas trop la différence.
Je commence alors à me demander pourquoi diable toutes ces filles vouent un culte à Lush plus grand que celui d’une secte.
Je cherche des infos sur le net, continue à utiliser mes petits produits et là je lis quelque part que les silicones accumulés dans mes cheveux suite à des années de produits industriels mettent bien deux semaines à être totalement éliminés.
Un bon mois plus tard je commence donc à voir les effets. Cépatroptôt!
Moi qui croyais m’être fait avoir par une technique marketing me voilà agréablement surprise.

Autre découverte de ce jour là, l’après shampoing « Vive la révolution »

images

Son parfum est à tomber tellement il est agréable.
C’est un après shampoing tout à fait classique à côté de ça et du coup peut être un peu trop cher pour ce que c’est.

LE problème avec mes cheveux ça a toujours été les pointes. Je peux aller les couper, un mois plus tard elles sont à nouveau là.
Mes pointes fourchent et cassent super vite. Très frustrant quand on fait tout pour que ses cheveux poussent.

Je focalise donc sur les soins mais rien n’y fait.
En attendant, j’enlève celles que je vois même si c’est déconseillé. J’fais s’ke j’veux d’abord!

J’ai donc, sous les conseils de la très gentille vendeuse lush acheté « de mille feux ».

DEMILLEFEUX-500x500

La vendeuse m’avait dit que c’était justement parfait pour les personnes qui ont tendance à chipoter aux pointes.
Ce n’est pas vraiment quelque chose qui soigne mais ça colle les fourches ce qui fait qu’on ne les voit plus.
Ce baume fonctionne plutôt bien mais je remarque que quand je commence à chipoter à mes fourches j’ai en général oublié mon baume chez moi ou dans un autre sac. Du coup je ne l’utilise malheureusement presque pas.

Toujours dans ma guerre aux fourches j’ai testé « R&B »

R-B-500x500

Il en faut une toute petite noisette ce qui fait que le pot dure très longtemps.
J’ai eu l’occasion de l’avoir via un troc ce qui m’a permis de le tester sans investir mais je le rachèterai quand mon pot sera vide.

La première fois que R&B s’est retrouvé dans mes cheveux j’ai passé ma journée à les sniffer. J’en avais mis beaucoup trop, ne sachant pas vraiment doser mais le produit sèche assez vite et l’effet lourd est du coup parti assez vite.

Monsieur a ce jour là, en sniffant mes cheveux dit « tu sens l’oeufsh ».

Moi, un peu offusquée: ‘ »l’oeuf?! »

Lui, souriant: « Non, Lush! »

Lush a en effet une odeur bien reconnaissable et prononcée mais tout de même fort agréable.
Même fermée, la boutique sent jusqu’à l’opposé de la rue.

R&B est le seul produit pour lequel j’ai vu les effets directement. Je ne l’utilise pas assez régulièrement car j’oublie souvent d’en mettre mais mes pointes en sont nourries et fortifiées.

Il ne manquait plus qu’une chose dans tout ça et c’est celle qui me parlait le moins: Les avants shampoings.

Un avant shampoing c’est pour moi un truc que je ne mettrai pas parce que je n’y penserai pas et que j’aurais la flemme d’utiliser et qui donc ne servira à rien.
Après les 10000 avis sur les avants shampoings et pourquoi ils sont aussi utiles dans une routine capillaire je me suis laisser tenter par « H’suan Wen Hua » (que j’écris sans avoir été voir sur le site Lush donc je suis fière de moi, j’arrive même à le prononcer!)

HSUAN_newlabel-500x500

La première rencontre avec cette chose est plutôt étrange. Il ne faut pas faire le difficile sur ce qu’on met dans ses cheveux.
C’est légèrement grumeleux et translucide ce qui lui donne un aspect peu ragoutant.
Mon père disait que les dames âgées quand il était petit se mettaient des œufs et des tomates dans les cheveux donc je me suis dit que finalement, pourquoi pas.

L’odeur n’est pas des plus agréables non plus. Ça sent un peu la vieille avoine au baume du tigre. Bof quoi.

J’ai appliqué cette chose dans tous mes cheveux et laisser poser pour la nuit. Lush parle de 20 minutes mais ayant déjà entendu des filles parler d’une nuit entière j’ai utilisé cette technique là.
Le produit sèche assez vite donc un essuie sur l’oreiller suffit à ne pas tout salir.
Une fois la nuit passée il suffit de laver comme d’habitude donc pour moi c’était:

1. Rinçage de la vieille avoine séchée dans mes cheveux

2. Océanix

3. Rafistoleur

Mes cheveux étaient juste MAGNIFIQUES après ça. J’y chipotais sans cesse, étonnée de la brillance et la douceur.
H’suan truc chose, adopté!

Les produits Lush sont donc réellement des produits qui fonctionnent.
J’avoue que j’en suis assez étonnée car c’est quand même rare des marques qui tiennent les promesses qu’elles font en terme de résultats.
Je continue de tester leurs produits dont certains ont intégré ma salle de bain à tout jamais (qui, au passage commence à ressembler à une mini succursale Lush).

Ils sont tellement bien ces produits que plusieurs amies et connaissances sont maintenant Lush-addicts ou sont en vue de le devenir.

Petite astuce: si vous commandez en ligne, allez sur lush uk. Ils sont jusqu’à 30% moins chers que lush fr.
Ceci dit rien ne vaut la gentillesse des vendeuses en magasin!

That’s all folks!

Publicités

21 réflexions sur “Comment Lush a sauvé mes cheveux.

  1. Salut j’adore ton article il est super bien fait et donne super envie surtout !! Une question tu as déjà commandé sur le site anglais ??

  2. Pingback: Test d’Axitrans, ou ma contradiction du moment. | Cocosphere

  3. Pingback: Le tag des 11 questions… et oui! | Cocosphere

  4. Pingback: Détente Lush à huit pattes. | Cocosphere

  5. Pingback: Dompter Jungle – Lush inside | Cocosphere

  6. Hello , je viens moi aussi de commencer avec le shampoing solide Lush , parce que j’ai les cheveux bouclés et secs et donc quand je les laissent pousser c’est toute une histoire , parce qu’ils ont l’air secs justement ! je me suis dis avoir les cheveux long oui , abîmé ? non .Et donc j’ai opté pour le shampoing solide « Honey , i washed my hair  » ,penses tu que les shampoings solides fassent leur effet au niveau de l’hydratation ? 🙂

    • Hello,
      Je n’ai pas encore testé le Honey. Ils ne sont pas tous aussi hydratants, ça dépend. Le Godiva par exemple est connu pour son hydratation. Après l’Océanix a finalement été irritant sur la longueur pour moi. Ça dépend donc du shampoing en lui même mais aussi de ton cuir chevelu 🙂
      Utilise un bon après shampoing ou des masques si l’hydratation n’est pas suffisante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s