J’ai testé: Assister un photographe dans son travail.

Je viens donc enfin vous parler du fameux projet qui me prenait autant de temps. Celui qui explique mon manque d’activité sur ce blog encore récent et celui qui explique aussi mes cernes encore plus marquées que d’habitude.

Nous avons eu, via mon travail, l’occasion de faire venir une exposition photo intitulée « Queer kids in America » du photographe New-Yorkais Michael Sharkey. Cette exposition marquait le début du pride festival. Deux semaines d’activités à caractère culturel et associatif qui aboutissent à la Belgian Pride.

Photographe de renom, il a travaillé pour de nombreux magazines et a photographié des personnalités telles qu’Elton John, Blondie, Jodie Foster, Jane Lynch et bien d’autres encore.
Vous pouvez voir un aperçu de son travail ici.

Le projet « Queer Kids » vise à donner une visibilité à la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuel(le), transgenre)  loin des clichés et idées reçues. Il s’agit d’une série de portraits de ces jeunes et de leur vie.
Je n’y connais absolument rien en la matière mais cette exposition m’a tout de même tapé dans l’œil. L’organiser fut pour moi un grand moment de stress mais tout dans le positif.
+/- 500 personnes présentes lors du vernissage dont trois ministres. Ce fut une réussite.

215384_10201091416270575_1156339253_n

Une fois le vernissage terminé nous nous préparions à accueillir le photographe lui-même qui avait accepté avec enthousiasme de continuer son projet dans notre chère Belgique.

Une fois les « détails » de sa venue réglés il nous fallait donc trouver des modèles.
En faisant jouer nos relations et en plaçant quelques petites annonces nous avons trouvé une bonne quinzaine de jeunes LGBT belges prêts à être photographiés.

Nous n’avions aucune idée de ce que représentait le travail d’un photographe ni de la façon dont se déroule un projet photo.
Finalement, nous l’avons suivi et assisté durant les trois semaines de son séjour en Belgique.
Le travail logistique fut bien plus important que ce que nous avions pu imaginer. Location et transport du matériel, trouver les lieux en collaboration avec les modèles plus le shooting en tant que tel, ce fut un travail à plein temps.
Un travail qui m’a, personnellement apporté énormément de satisfaction.
Voir les coulisses d’un shooting, la façon dont un photographe met en valeur et en confiance des modèles non professionnels pour arriver à un résultat bluffant fut pour moi une expérience très enrichissante autant sur le plan professionnel que personnel.

Michael Sharkey s’est avéré être, en plus d’un très bon photographe, une personne très sympathique et facile à vivre ce qui facilite énormément trois semaines à plein temps de travail.

Très patient, il sait mettre les gens en confiance. Aussi bien les modèles que ses assistants qui n’y connaissaient absolument rien pour la plupart (lire: moi). Il s’est adapté aux conditions de travail en Belgique notamment à un matériel différend et plus restreint de ce qu’il utilise habituellement ainsi qu’à des assistants qui n’avaient aucune idée de ce qu’ils faisaient.

Voici quelques images de ces fameux shootings:

WP_20130530_004

WP_20130605_010

WP_20130605_032

WP_20130607_008

b13a476aceb911e2919b22000a9f1988_7

WP_20130611_005

Ce projet étant maintenant terminé, la vie reprends son cours normal et la pile de dossiers sur mon bureau peut être entamée.
J’ai plus de temps pour moi et mes proches mais aussi pour écrire des nouveaux articles.
Je vous dis donc à très bientôt.

That’s all folks!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s