Test d’Axitrans, ou ma contradiction du moment.

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas.

Une contradiction qu’on va mettre sur le coup de l’œstrogène et de la progestérone. Non pas que nos amis masculins fassent toujours des choses censées, loin de là mais c’est une excuse qui me va bien.

Cette contradiction la voici:

Je suis une personne qui fait attention à ce qu’elle utilise et à ce qu’elle mange en termes de composition.
Je suis loin du mode de vie 100% vert et bio et ne souhaite pas le vivre mais quand je peux faire attention en général je le fais.
Je mange le plus bio possible et évite tout médicament.
C’est un investissement que je trouve important, je ne me vois pas faire des économies sur ce que je mange afin de pouvoir faire plus de shopping. Chacun ses priorités.
Ce mode de vie me convient et ne me demande pas de réels sacrifices.

Je prends mes informations sur les dangers potentiels (pour moi mais aussi pour dame nature) chez des sources +/- fiables à savoir mon médecin, la pharmacienne et la toile qui regorge de 1001 informations toutes aussi contradictoires les unes que les autres.

J’évite les forums à quelques exceptions près car on y trouve parfois tout et n’importe quoi et privilégie les sites officiels comme celui de l’OMS ou ceux des différentes ONG comme le guide cosmétox de Greenpeace. Pour le reste, faire preuve de bon sens, vérifier la fiabilité du site (s’il est rempli de fautes d’orthographe par exemple c’est moyen) et surtout suivez votre instinct. Si vous vous en fichez et pensez que tout cela n’est que parano faites à votre guise. Même chose dans le cas contraire.

J’ai cessé d’utiliser les silicones dans mes cheveux il y a quelques mois. Le premier mois fut une catastrophe comme vous pouvez lire ici mais les résultats sont pour moi flagrants: Mes cheveux sont légers, respirent et mes lavages sont espacés de 2-3 jours.

Autre article banni de ma salle de bain: les déodorants aux sels d’aluminium.

On trouve de l’aluminium dans la très grande majorité des aliments de supermarché, les poudres de lait pour bébé de certaines marques, les dentifrices, cosmétiques et plus particulièrement dans les déodorants et antitranspirants.

Les informations sur les dangers potentiels sont contradictoires et les études commencées ont été stoppées.
Rien n’est donc officiellement prouvé mais voici quelques faits que je trouve alarmants:

– Les femmes atteintes de cancer du sein ont une teneur en aluminium plus élevée sans qu’un lien ne soit pour autant établi.
– L’aluminium n’est pas quelque chose de produit naturellement par notre corps ce qui, pour moi veux dire qu’il n’a rien à y faire.
– Il est reconnu comme toxique et interdit dans les aliments à certains seuils.
– Les médecins conseillent aux patients sous chimiothérapie de cesser d’utiliser des produits contenant de l’aluminium.
– Il serait soupçonné d’avoir un rôle dans le déclenchement de la maladie d’Alzheimer. Ayant des cas de cancer du sein ainsi que d’Alzheimer dans ma famille, le risque que je les contracte plus élevé. Ne jouons donc pas avec le feu.

Les déodorants sont quelque chose dont je ne pourrais pas me passer.  Je cherche LE déodorant parfait depuis longtemps comme cité dans cet article mais trouver un déodorant efficace ET naturel ou à tendance naturelle m’est apparemment impossible. Si vous lisez l’article vous y trouverez une liste de certains déodorants déjà testés. Depuis un de ceux de la game Nuxe ainsi que la version bio d’Ushuaïa ont également été testés. Ils sont bien mais insuffisants en cas de fortes chaleurs. Des déos classiques, quoi.

deodorant-et-cancer-chimiotherapie-Oncovia(Regardez comme on est heurex quand on ne pue pas)

Les antitranspirants sont une toute autre chose dont je me suis toujours méfiée. Encore une fois si la nature veut qu’on transpire c’est qu’il y a une raison. Boucher les pores pour que ça n’arrive pas me semble donc quelque peu incensé.
Le débat éternel sur la question souligne que ce n’est pas parce qu’on ne transpire plus sous les bras que les toxines du corps ne sont plus éliminées puisqu’on continue de transpirer par le reste du corps (*Sexy!*)

Tout ça pour en venir finalement au fait que moi, malgré tout ce que je viens d’écrire j’ai testé axitrans.
*Perds toute crédibilité*
Oui, vous avez bien lu. Un antitranspirant puissant qui n’a rien de naturel.
Pourquoi? Honnêtement je ne sais pas. Par curiosité surement.

axitrans(Voici la bète)

Pour ce qui est de sa composition:

– Ethanolum denaturatum: Cancerigène, toxicité au niveau reproductif et non reproductif.

– Aqua purificata: D’origine naturelle.

– Aluminium chloratum: Toxicité dans l’organisme, des tests in-vitro sur cellules mammifères montrent des signes de mutation, effets sur la reproduction en dose élevée ou modérée, des études sur animaux montrent des effets sur le cerveau et le système nerveux à doses élevées.

– Urea: Naturellement présente dans le corps et essentielle au bon fonctionnement des reins.

– Hypromellosum: Peut être inflammatoire dans certains contextes.

Ceci étant dit est-ce que ça marche?

J’ai appliqué axitrans mardi 06/08 en suivant scrupuleusement les instructions.
Règle de 3S comme ils disent: Peau sèche, saine, le soir.
Ne pas appliquer les 48h suivant le rasage ou les 24 le précédant.
Les pro aluminium disent que celui-ci n’entre pas par les pores mais plutôt par des lésions corporelles dont le rasage/épilation peut être responsable. En évitant de l’utiliser en ayant la peau fragilisée, ce risque est donc diminué.

Si quelqu’un doit avoir des réactions étranges à quelque chose c’est bien moi. J’étais donc prête à souffrir de démangeaisons et/ou douleurs après application.
La force était avec moi ce jour là, il n’en fut rien. J’étais même vachement étonnée.

Deuxième application le lendemain. Quelques démangeaisons cette fois mais rien d’insupportable. Solution: dormir les bras en l’air en virant pantoufle (le chat) de la pièce. Monsieur n’était pas là mais le chat était très intéressé et tenait à gouter la chose sur ma peau.
Pour les personnes souffrant de fortes démangeaisons une version « peaux sensibles « existe également mais doit s’appliquer quotidiennement.
Les jours qui ont suivi je n’y ai plus pensé. Je ne transpirais en effet pas du tout et aucune odeur désagréable ne se faisait sentir.
Ma transpiration est revenue hier (lundi 12/08) sans prévenir après un léger effort physique donc 6-7 jours sans transpiration aucune.
Le produit parle de 7 à 10 jours sans transpiration selon les personnes.
Bluffant donc mais ça reste inquiétant dans un coin de ma tête.

L’avis et le conseil de la pharmacienne était de ne l’utiliser qu’en été pour que pendant l’hiver, le potentiellement toxique puisse s’éliminer et les taux d’aluminium diminuer.

Je rappelle que je ne suis ni médecin, ni pharmacienne, ni chimiste juste la consommatrice lambda qui vous parle de son expérience avec ce produit.
Libre à vous de polémiquer, débattre et choisir si oui ou non vous désirez tester axitrans.
Maintenant qu’il est dans ma salle de bain je risque de m’en servir à nouveau en cas de fortes chaleurs mais son utilisation restera pour moi très exceptionnelle.

That’s all folks!

Advertisements

7 réflexions sur “Test d’Axitrans, ou ma contradiction du moment.

  1. Bonjour, j’ai découvert votre article informant vos lecteurs sur l’anti-transpirant Axitrans. On voit que des recherches ont été faites !! 🙂 , merci pour votre avis .
    Pour plus d’informations ou autres questions sur Axitrans , nous avons créé un site propre au produit où vous pouvez vous informer, partager et débattre. A bientôt !!
    http://www.axitrans.be

  2. Pingback: Concours blogversaire! Yaaay! Ü/ | Cocosphere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s