Démaquillage écologique mais surtout efficace.

Deux articles en deux jours! Je suis en forme!
Mon rythme de sommeil est enfin normal et mon boulot me prends moins d’énergie.
Mes cernes, elles sont toujours bien prononcées ceci dit.

J’ai découvert il y a peu une nouvelle méthode démaquillage.
Oui parce que ce qu’on ne vous dit pas, quand vous commencez à vous maquiller c’est qu’il va aussi falloir trouver le bon produit pour vous démaquiller.
Perso au départ, je ne me suis pas cassée la tête et j’ai pris le moins cher du magasin. Petit à petit, en flânant sur les blogs et différents sites de vente de cosmétiques, on découvre qu’il y a 36000 produits différends pour se démaquiller.
Crèmes, huiles, eaux miscéllaires etc etc etc…
Ça parait peut être logique une fois qu’on connaît son type de peau, ce à quoi on est sensible etc mais quand on débute la seule chose qu’on se dit c’est: c’est vachement compliqué une gonzesse!

Mon démaquillant diadermine, choisi parce qu’il s’est trouvé devant moi au bon moment fait son travail. Il démaquille. Au même temps, je ne sais pas trop ce qu’il est censé faire ni comment ça doit se passer puisque c’est nouveau pour moi à ce moment là.
Je dois parfois frotter plus mes yeux pour tout enlever et c’est comme ça que je découvre qu’ils sont sensibles.
Je ne change pas de démaquillant pour autant puisque je ne sais toujours pas qu’il en existe d’autres dont ceux spéciaux pour les yeux.
Je finis par tester une crème démaquillante nivea et je n’apprécie pas du tout l’utilisation d’une crème pour cette tâche qui déjà m’énerve et me donne envie de remballer mon maquillage à tout jamais.

Je suis quelqu’un de fénéant. Le soir je n’ai pas spécialement envie de passer par la case démaquillage.
Ma tante me disait qu’une nuit sans se démaquiller nous fait vieillir de trois jours. M’en fiche t’façons, de vieillir!
Des pores obstruées qui provoquent des boutons? Déjà un peu plus convainquant.

Finalement je découvre les petits disques demak’up que je trouve super pratiques à emporter.
À ce moment là j’étais en pleine rupture et passait mon temps entre chez moi, des amis et chez mes parents. Ma valise était toujours prête avec mes petits disques à l’intérieur.

J’expérimente à ce moment là du maquillage mais ne suis point convaincue. C’est fun, parfois mais tout ce chipotage ça m’énerve.
J’arrête donc de le faire et ça devient vraiment très très rare que l’on me voir maquillée jusqu’au jour où je découvre les box Deautys.
C’est que, moi aussi j’aimerais savoir me maquiller mais devant tous ces produits, textures, compositions j’ai l’impression d’être dans le coqpit d’un avion. Je ne comprends rien.
De plus, les magasins cherchent vraiment à me vendre tout et n’importe quoi sans prendre en compte que je ne sais pas de quoi ils parlent.
Petit à petit, grâce à Deauty, youtube et les blogs, je me familiarise avec le jargon et je découvre les maquillages nude. Je développe même une philosophie d’achats de maquillage en me tournant vers des produits plus « verts », respectueux et dont la composition n’est pas trop mauvaise.
J’ai, pour ça pris mes renseignements un peu partout sur le net. Lorsque je vois 5 fois le même avis négatif sur les parabens, je finis par les croire. Niais, peut être mais dans le doute…
Je n’irais pas jusqu’à dire que toute ma salle de bain est devenus verte/bio/respectueuse mais c’est un argument de poids dans ce que j’achète et pas seulement en cosmétiques.

J’adopte l’eau miscéllaire nuxe en démaquillant. Douce, raffraichissante et discrète dans son parfum, je l’apprécie beaucoup mais ce n’est pas un produit miraculeux non plus.

Lorsque Deauty mets des lingettes démaquillantes dans la box du mois de mai, je suis curieuse de les tester mais ne suis plus inscrite chez eux.
Deauty troc me permet d’en avoir quand même et, sceptique, je les laisse trainer dans ma salle de bain.
Un soir je me lance et c’est LA découverte. Ces choses marchent du tonnerre! Mieux que tous les démaquillants que j’ai testés, même sur mon mascara waterproof!

Lire la suite

Publicités

Place aux pastels, une manucure gourmande.

Aujourd’hui nous avons vécu les quatre saisons en un seul jour. Je dois dire que venant d’un pays ou le temps est clair: soit il pleut, soit il fait magnifique soit il fait froid (mais rien comparé au froid d’ici) c’est un phénomène plutôt fascinant. Enfin, fascinant mais j’aimerai plutôt le voir à la télévision ou qu’on me le raconte que de le vivre.

J’ai été réveillée par la grêle, je suis partie sous un petit soleil, suis arrivée au travail sous la pluie, ensuite il y a eu une drache de grêle sans pluie qui a fait dire à un de mes collègues « il pleut des grenouilles ou quoi? » puis là il fait de nouveau sec. Bref, s’il y a bien quelque chose de pas clair en Belgique, c’est le temps!

Tout ça pour dire que sous un temps pareil je n’ai qu’une envie: faire mes ongles après un bain moussant.

Je louche sur cette mode du pastel. J’ai du mal à admettre que je suis une mode mais c’est vrai, ça m’arrive de temps en temps.
Pour ma défense je ne m’en rends pas vraiment compte tout de suite. Ce n’est qu’après avoir vu ce que j’achète à plein d’endroits différends que je m’en rends compte.
La mode NPA s’est mise aux couleurs pastels il y a déjà quelques temps. Sur les blogs, sur les groupes, partout du pastel.
J’y ai vu des manucures tellement jolies qu’elles font un meilleur boulot que le meilleur des vendeurs. Il me les fallait!
Le soucis d’une mode c’est que c’est rarement une seule marque qui s’y colle. Il fallait donc un petit travail d’investigation pour trouver celle avec un bon rapport qualité prix en plus d’être 3-free.
NCLA, MAVALA et MODELS OWN étaient les achats potentiels.

Les vernis les plus chers que je possède sont ceux de chez ESSIE, marque qui m’a convaincue et que j’adore mais qui a mis du temps à s’ajouter dans ma vernithèque.
J’ai quelques folies de prévu notamment la collection gothic beauties de chez A. England, un (ou deux) Ozotic, Enchanted Polish et Lush Laquer. Un top coat l’oreal figure sur ma wishlist également ainsi que tous les achats compulsifs qui suivront.

NCLA était vite détrônée de par son prix. 13.5€ Pour un vernis qui ne me fait pas pleurer de joie même si j’en ai très très envie c’est cher payé surtout quand on veut toute la collection.
J’avais une nette préférence pour la collection fruit pastel de chez Models Own mais tristesse et déception quand j’ai découvert qu’ils étaient en rupture sur le site ledouxnuage. Je voulais mes pastels vite donc je me suis tournée vers la collection delicious colors de chez Mavala commandés ici.

Une longue attente s’en suivit, j’étais même persuadée qu’ils n’arriveraient plus. 19 Jours pour être exacte avant qu’ils n’arrivent.

Un jour plus tard ils étaient tous sur mes ongles.

Lire la suite

Nuxe, la marque qui me fait aimer les cosmétiques

Je ne suis pas une fille à cosmétiques, du moins c’est ce que je disais encore il y a quelques semaines à peine.

La vérité c’est que je ne sais pas m’en servir. Deux choses me retiennent dans l’utilisation de cosmétiques:

1. Savoir ce qui me va et comment l’utiliser

2. Le temps que je dois passer à me faire belle

Je ne suis pas du matin. J’ai du mal à me lever et je suis en général à la bourre. Même si j’arrive à me lever à temps je vais devoir partir à moitié en courant parce que j’aurais oublié l’une où l’autre chose.

Avant je me limitais à une douche le matin. Shampoing, savon, un coup de brosse et c’est parti!

J’ai commencé par prendre soin de mes cheveux. Un coup de lisseur, d’autres shampoings et après shampoings, des sprays, des huiles,… j’étais devenue accro aux produits pour les cheveux!

C’est par là que ma métamorphose en quelque chose de plus féminin a commencé. De là s’en est suivi un tel changement que les personnes que je cotoyais il y a quelques années ne me reconnaissent plus.

J’ai commencé à réellement prendre soin mais surtout conscience de ce que j’ai l’air. J’avais envie de me sentir belle et, aussi futile que ça puisse paraître, utiliser des cosmétiques et prendre soin de soi est un boost énorme pour l’estime de soi même.

Moi qui crachais sur ces jolies filles, toujours parfaitement coiffées et maquillées, entourées d’un groupe de minimum trois autres filles, toutes gloussantes et au moins deux garçons agréables à regarder, je les jugeais. Pas uniquement sur leur physique, toute l’attitude qui allait avec entrait aussi en compte mais le jugement commence d’abord (avouons le) par le physique.

Pour moi, une fille comme ça ne pouvait être intelligente et cultivée et si elle l’était elle avait obligatoirement peu d’humour et était plus que coincée. Malheureusement je dois dire que cette théorie s’est vérifiée dans 90% des cas.

Ma vision a commencé à changer quand l’extérieur a commencé à me voir de la sorte. Quand on a commencé à me faire des remarques du style « les filles comme toi », que les garçons ont commencé à me regarder, que j’ai vu que je pouvais plaire aussi…

Non pas que j’ai toujours été une laideur imprononçable mais je ne faisais pas du tout attention à mon physique. Tout simplement parce que ça ne m’intéressait pas du tout. Je n’avais nullement envie d’être draguée juste parce qu’il/elle me trouve jolie et je n’en ai toujours pas envie. Mais il est vrai qu’un « tes jolie, toi » est sacrément flatteur.

J’étais en couple stable pendant cette « transition », je n’avais donc pas besoin de faire ça. La réaction et la vue de mon compagnon de l’époque sur moi a cependant changé et positivement. Ça a été le coup d’envoi.

J’ai découvert la marque Nuxe via un échantillon de leur huile prodigieuse dont je parlerais plus loin reçu dans la deauty box. Cette chose sentait divinement bon et ça a éveillé ma curiosité (comme quoi, il marche leur concept).

Ça ne fait que quelques semaines que j’utilise cette marque qui m’a très agréablement surprise. Mélange de nature et de luxe, Nuxe correspond à ce que j’attends d’une marque.

Responsable en terme d’écologie mais aussi respectueuse du consommateur et des actifs utilisés dans leurs produits. Les ingrédients sont clairement marqués afin de savoir ce qu’on achète. Tout est noté sur l’emballage même afin de préserver la nature au maximum et de limiter le suremballage.

Je n’ai testé que peu de choses chez eux mais il est certain que je continuerai à utiliser leurs produits qui font désormais partie de ma routine quotidienne.

Voici ce que j’ai déjà testé:

Lire la suite